Distribution de masques 
La distribution de masques aux Saint-Aignanais a d’ores et déjà débuté en ciblant prioritairement les personnes fragiles. En parallèle, la municipalité encourage les Saint-Aignanais à fabriquer par eux-mêmes des masques en tissu. L'auto-production est en effet importante pour pouvoir s'inscrire dans la durée (même quand on porte un masque lavable il faut en changer plusieurs fois). 

La municipalité a passé commande de plusieurs milliers de masques (chirurgicaux et en tissu). Et leur réception va s’échelonner sur plusieurs semaines.
Les premiers lots ont déjà permis à ce jour d’équiper :
• le personnel intervenant dans les écoles sur le temps périscolaire ;
• celui du service restauration qui assure la préparation et la livraison des repas à domicile ;
• les commerçants, afin de leur permettre un redémarrage de leur activité en toute sécurité ;
• les assistantes maternelles ;
• les personnes les plus fragiles pour lesquelles le CCAS procède actuellement à la livraison.

Les modalités de distribution pour les prochains lots, qui concerneront le grand public et pour lesquels nous n’avons pour le moment aucune date de livraison, seront précisées ultérieurement.


L’Académie de Médecine a reconnu début avril que le port d’un masque est une mesure de prévention et un complément au respect des gestes barrière dans la lutte face à l’épidémie actuelle. L’Académie a recommandé que les indications pratiques pour la fabrication d’un masque alternatif soient portées à notre connaissance. 

Nous vous proposons donc trois tutoriels vous expliquant comment créer des masques :

Face à la multiplication en ligne de tutoriels et modèles de fabrication aux qualités hétérogènes et parfois douteuses, l'Afnor a pris l’initiative de produire un document de référence avec différents patrons de masque que vous pouvez télécharger ici. Le référentiel complet est accessible en cliquant ici. Il détaille avec précision les matériaux testés et le mode opératoire pour fabriquer son masque et l’entretenir correctement.

Rappel - Le port du masque complète le dispositif des gestes barrières mais ne s’y substitue pas. Ces masques « faits maison » ne sont pas des masques chirurgicaux ou FFP2, destinés aux soignants. Moins efficaces, ces masques qui doivent couvrir le nez, la bouche et le menton, peuvent néanmoins contribuer à limiter les contaminations.

Revenir à l'accueil

Masques