Saint-Aignan est une ville attractive, exerce des fonctions de centralité pour les communes alentours et compte moins de 20 000 habitants, ce qui lui permet de bénéficier du programme national « Petites Villes de demain » entourée par 16 autres villes de Loir-et-Cher.

Ainsi, elle peut bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour redynamiser son territoire et concrétiser ses projets d’aménagements comme une éventuelle passerelle de franchissement du Cher pour piétons et cyclistes.
Eric Carnat, Maire de Saint-Aignan, souhaite « Rendre agréable le centre-ville en calmant le flux routier et en renforçant la cohabitation entre les habitants et les touristes venus visiter le zoo de Beauval ».

Le programme « Petites Villes de demain » représenté par Marianne Duboc, cheffe de projet de la commune, a mis en place un atelier « plan-guide » en partenariat avec le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE), les jeudi 5 et vendredi 6 mai derniers. L’objectif était de réunir les acteurs du territoire afin de projeter Saint-Aignan en 2030 : l’État, la Direction Départementale des Territoires, la Communauté de communes Val de Cher Controis, Madame l'architecte des bâtiments de France, Madame la sous-préfète Mireille Higinnen, des représentants de la commune,  l’association des Petites Cités de Caractères ainsi que l’union des commerçants de la ville.

Après un circuit autour de la ville en mini-bus, les participants de l’atelier ont arpenté le centre-ville à pied pour repérer les atouts, faiblesses et opportunités de la cité. La réflexion s’est ensuite organisée en petits groupes orientés sur le patrimoine ou sur le tissu urbain.
Venus seulement avec un stylo et leurs idées, les participants ont constaté le problème de circulation dans le cœur de ville et sont formels, une piétonnisation de certaines rues serait bénéfique aux commerçants, aux touristes et surtout aux habitants qui souffrent du trafic urbain.

Saint-Aignan est une ville qui possède un bâti patrimonial incroyable mais peu connu. Certes le Château et la Collégiale sont très visibles depuis le pont, mais d'autres pépites Saint-Aignanaises cachées au détour de ruelles étroites mériteraient de se faire remarquer. Eric Carnat aimerait que les touristes viennent pour le zoo de Beauval et restent pour visiter la ville « La durée moyenne d'un séjour dans notre commune est de 4 jours, nous souhaitons capter l'attention des voyageurs et leur faire découvrir notre riche patrimoine ». Pour cela, l'atelier plan-guide avec ses participants au regard nouveau sur la ville a permis de mettre en évidence les bâtis à prioriser pour harmoniser le cœur de ville déjà classé « Site patrimonial remarquable ».

Revenir à l'accueil

Atelier Plan Guide